QUEL MAILLOT QUAND ON EST RONDE ?

7 juin 2017

Ahhh la fameuse épreuve du maillot du bain… Choisir ce bienveillant bout de tissu qui nous accompagnera lors de l’exposition estivale n’est jamais une mince affaire, et ce, quelque-soit notre morphologie.
Cette semaine, je me consacre à vous, courbes voluptueuses ! Comment vous mettre en valeur tout en dissimulant les petits défauts ? Suivez le guide qui vous évitera le fashion faux pas.

#J’AI UNE POITRINE GENEREUSE 

Ce qui est valable au rayon lingerie, l’est tout autant au rayon swim. Votre credo pour une belle poitrine : le maintien. Et pour passer un meilleur moment : le confort.

Rien de mieux donc que de se diriger vers les marques au savoir-faire corsetier, proposant des maillots parfaitement conçus pour les bonnets profonds : Simone Pérèle, Chantelle, Empreinte, Maryan Mehlhorn, Anita Comfort, Fantaisie, Freya, Rosafaia mais aussi Andrès Sardà ou encore DnuD…

On adopte :

Les armatures, garantes d’un réel soutien. Ou à défaut, les larges bandes de maintien sous poitrine + si possible armatures latérales.
Les coupes enveloppant bien la poitrine sur les côtés.
Les coques, qui contrairement aux idées reçues n’apporteront pas de volume supplémentaire, mais un parfait maintien. Idéales notamment sur un bandeau (oui oui vous avez le droit au bandeau s’il est bien emboîtant).
Les petits imprimés. Les couleurs subtiles et profondes. Les polyamides mats.

On oublie :

Le triangle bikini, d’aucun soutien et laissant s’échapper la poitrine de tous les côtés. On a connu mieux en terme d’élégance…
Les trop fines bretelles, et d’autant plus autour du cou (vous finiriez avec des douleurs dorsales et cervicales).
Les gros imprimés, qui augmentent le volume visuel général.
Les polyamides fins et non doublés.
Chantelle
DnuD



#J’AI DU VENTRE

Pour camoufler un ventre rond, rien de tel que le maillot une-pièce ! S’il respecte les règles précédemment énoncées, mettant en valeur votre décolleté, il apporte à la silhouette une allure ultra élégante.

Si l’on préfère malgré tout l’option deux-pièces, adoptez la culotte haute au-dessus du nombril (sinon ça coupe), définitivement ancrée chez les intemporels. A éviter néanmoins si votre taille est très peu marquée (silhouette en H).
On adopte :

Les polyamides gainants.

Les jeux de drapés, qui floutent les défauts de façon très glam. Les découpes graphiques qui élancent et galbent visuellement la silhouette.

Les coupes échancrées qui allongent les jambes.
On oublie :

Les polyamides brillants. Les teintes claires, les très vives et les fluos, qui portent trop l’accent.

Les gros imprimés, qui augmentent le volume visuellement.

Les élastiques épais sur les fesses qui coupent la peau et créent des bourrelets inutiles.

Freya
Simone Pérèle

 #J’AI DES HANCHES LARGES 

Je ne le répéterai jamais assez, le shorty ça n’est pas pour vous ! Vous pensez y camoufler vos formes, vous ne faites au contraire que porter l’accent dessus avec cette masse de tissu.
Le mot d’ordre pour un bas du corps un peu fort c’est d’étirer la ligne. Comment ? En échancrant le haut des cuisses et en privilégiant les bas de maillot aux bords plutôt fins.

On adopte : 

Les coupes slip, échancrées aux jambes donc, mais également au dos.
Les bords fins. Oui au bikini avec liens fins si vous êtes ferme, sinon attention au saucissonnage…
Les élastiques plats. On évitera ainsi de créer des bourrelets inutilement.
Les polyamides mats. Les coloris chics, profonds et les petits imprimés.
Les découpes graphiques.

On oublie :

Les larges nœuds sur les hanches, qui élargissent davantage.
Les coupes short, vous l’aurez compris.
Les dos trop couvrants. Effet masse garanti.
Les volants.
Les larges imprimés. Les polyamides brillants.

Chantelle

Andrès Sardà

 

Visuel principal : Ashley Graham pour Forever 21

Par Audrey Murga
www.audreymurga.com

Commentaires(0)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoire sont indiqués par un astérisque*

Restez au courant des actualités du salon

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux