COMMENT PORTER LE « SURTIF » ?

29 mai 2017

Sortir avec son soutien-gorge au-dessus sans avoir l’air de sortir d’une soirée déguisée, est-ce vraiment possible en dehors de la fashion week ?  

La dernière fois que l’on a enfilé un soutien-gorge par-dessus ses vêtements c’était peut-être lorsque l’on avait 6 ans et que l’on voulait imiter maman ! Ou bien peut être pour vérifier si un soutien-gorge était à la bonne taille lorsque l’on a eu la flemme de se déshabiller pour essayer… (Attention je vais me fâcher si vous faites réellement ça !).

Démonstration.

POUR QUI ? 

Certains clameront que ce type de tendance n’est réservé qu’aux juniors. Je répondrai que la mode n’est pas une question d’âge mais de personnalité et de morphologie ! L’essentiel étant ensuite d’assumer et de l’adapter au bon moment de sa journée. Si vous vous sentez ridicule, on vous trouvera ridicule. Si vous vous sentez belle et confiante, on vous félicitera de votre audace vestimentaire.

Les poitrines menues pouvant tout se permettre en matière de décolleté (chacune sa part du gâteau), go! C’est tout à fait adapté pour vous.

Les décolletés plus généreux se contenteront quant à eux d’une version un peu moins lingerie.

 

COMMENT ?

# Avec un tee-shirt : 

L’idée ici est d’obtenir un effet trompe-l’œil, comme si le soutien-gorge était cousu voire imprimé sur votre top.

Que ce dernier soit manches courtes, longues, cropped ou à col roulé, peu importe tant qu’il est basique et près du corps. La star ici c’est le soutif, enfin… le surtif ! Et moins il y aura de plis au niveau du soutien-gorge, mieux ce sera. On préfère le col rond au col V, pour plus de clarté.

On choisit ensuite un soutien-gorge mode, chic, travaillé dans une belle matière. Puisqu’on le montre, autant en être fière. Le best de la tendance : triangle ou bralette. A fines bretelles c’est mieux.

A jouer en version bicolore comme chez Céline pour celles qui assument à fond, ou ton sur ton comme chez Marant, c’est plus facile.

Est-ce que l’on porte un soutien-gorge en dessous ? Et bien… non. Donc à partir d’un bon bonnet C, ou si vous estimez ne plus avoir l’âge pour ce genre d’exercice de style, on préfèrera l’option suivante.

De gauche à droite : Céline, Isabel Marant PE17
© Tagwalk 

  

De gauche à droite : © Kylie Jenner, © Pinterest, © Kathy Boos

 

 

# Avec une chemise : 

L’idée vous tente mais ce n’est pas pour vous ? Que l’on soit plus pulpeuse ou plus classique, on peut facilement détourner la tendance tout en lui conservant l’idée du layering (superposition), autre proposition style toujours d’actu.

On laisse donc son soutien-gorge dans son tiroir et on le remplace par un top esprit brassière comme chez Prada, par un crop top drapé, un mini bustier voire même par un corset si l’on a du ventre (tout cintrage sous poitrine ou à la taille faisant ressortir la partie abdominale).

Bien évidemment, on évite d’être trop serrées. On privilégiera donc les matières qui se tiennent, ni trop fines ni trop souples, et opaques.

Les courbes les plus voluptueuses déboutonneront le haut du chemisier afin de dégager le décolleté et éviter ainsi l’effet engoncé.

Avec une belle chemise en coton blanc, vous serez sûres de ne pas vous tromper !

De gauche à droite : Cinq à Sept, Prada PE17 
©Tagwalk

 

De gauche à droite : © Look de Pernille, © Imaxtree

 

Commentaires(0)

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoire sont indiqués par un astérisque*

Restez au courant des actualités du salon

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis