Eurovet

LE CORONA EFFECT : solidarité active, réaction et prévention

16 avril 2020

Alors que le Covid19 nous entraîne à repenser les priorités à travers une exemplarité vertueuse et une nouvelle forme de créativité dans l’action, Interfilière Paris souhaite faire le point sur le “Corona Effect” et mettre en avant  la mobilisation des professionnels du textile dans un esprit de solidarité active  qui nous permettra de construire l’avenir ensemble.

“Pour faire face à cette crise inédite, la solidarité de tous est essentielle. Je salue l’initiative de ces PME du textile … qui se mobilisent pour fabriquer des masques au service de la protection et de la santé des Français. Tous ensemble, nous traverserons cette crise, dans une France solidaire”  – Mme Muriel Pénicaud, ministre du Travail.

 

#INDUSTRIALEFFECT

En effet, comme nous pouvons l’observer dans le tissu industriel français, les initiatives de solidarité se multiplient parmi les groupes de textile. Ainsi, de nombreuses marques, fournisseurs et ateliers de confection s’activent à la fabrication de masques ” barrière”* et de blouses. Aujourd’hui plus de 200 entreprises et 3000 employés sont volontaires. France Industrie, fédère les actions du secteur industriel et relaye les infos, puis l’Etat les recense et consolide les besoins. Les entreprises qui souhaitent proposer leurs services sont invitées à se renseigner sur ce site. Source FRANCE INDUSTRIE

Près de 300 prototypes ont ainsi été développés et proposés à la DGA (Direction générale de l’armement). Plus de 45 entreprises ont vu leur prototype caractérisé et produisent des masques à destination du grand public et des professionnels hors usage sanitaire. Plus de 100 entreprises textiles et 200 ateliers de confection sont déjà actifs, élevant aujourd’hui la capacité de production globale à près de 800.000 masques chirurgicaux par jour.”  Yves Dubief, président de l’Union des industries textiles, dans le communiqué officiel.

Parmi elles, les marques de lingerie Chantelle CL studio, Empreinte ou Maison Lejaby qui après avoir protégé leur main-d’œuvre, se sont redirigées vers le montage de masques dit “barrière”. La marque Eminence travaille en collaboration avec la structure parisienne Hall Couture pour fabriquer 6000 masques qui seront distribués aux pompiers. Tout comme la marque de maillots de bain Pain de Sucre qui propose un tutorial pour se confectionner un masque maison, ou encore le fournisseur français Rocle by Isabella qui par ce biais revalorise son stock dormant. Les façonniers s’engagent aussi à travers la redistribution, c’est le cas de l’entreprise Lemahieu qui reverse 10 % de ses ventes à la fondation du Nord pour les accompagner dans leur démarche #desmasquesennord. L’association se fait le relais des besoins des centres de soins, cherche des couturières volontaires pour coudre des masques destinés aux personnels soignants, et suit un cahier des charges établi par Le CHU de Lille.

L’entraide se fait aussi sentir à l’international car les partenaires de pays moins touchés partagent les patrons et sont prêts à envoyer des masques à leurs clients et collaborateurs toujours en confinement.

 

#CREATIVETOOLEFFECT

On peut également noter la contribution des acteurs du design qui partagent leur savoir faire, archives et services, habituellement réservés à leur clients. De cette manière Concepts Paris vient de publier ses tendances #homeleisure en accès libre, tout comme Nelly Rodi dont les insights sont exceptionnellement disponibles sur leur site.

Sans oublier les marques qui proposent des outils créatifs et partagent leur savoir faire et archives. Kenzo et son directeur artistique Felipe Oliveira Baptista, a mis en place un programme hebdomadaire sur Instagram : le lundi c’est une playlist, le mercredi à 18h un workshop artistique en collaboration avec un artiste et le vendredi un concert en direct.

Enfin chaque semaine, la maison Alexander Mc Queen lance un concours de dessin, le Mc Queen Creators, invitant à redessiner une tenue initialement créée par l’actuelle directrice artistique Sarah Burton. Après sélection, les meilleures illustrations sont publiées sur les réseaux sociaux de la marque pour mettre en avant des talents anonymes !

“En temps de crise, nous sommes forcés de devenir plus créatifs pour trouver des solutions à des nouveaux problèmes. L’aspect positif est que ce climat peut générer de l’innovation” –Robin Meason, directrice du bureau de presse Ritual Projects

Certaines marques s’engagent à garder le lien avec leur communauté tout en faisant une bonne action, c’est le cas d’Etam, Livy et Ysé Paris, ou encore de la marque de pyjama Brai Paris, qui ont mis aux enchères une pièce de leur collection sur le compte instagram we give collab, spécialement crée fin mars pour soutenir la fondation APHP (Assistance Paris- Hôpitaux public)  auprès de laquelle, les fonds seront reversés.

Restez connectés, Interfillière Paris se lance dans une série d’articles où sera  abordé la question de la sustainability à 360 degrés (Innovation – Matière première – Social – Redistribution) afin de vous aider à vous adapter pour savoir : quelle genre d’industrie voulons nous reconstruire ensemble ?

N’oublions pas que l’innovation est une clé du succès et que cette solidarité active confirme que la durabilité est aussi sociale.

Nous ne vous embrassons pas mais serrons nous les coudes !

 

* les masques ” barrière” sont à usage non médical et viennent compléter les gestes barrières…

 

Aude Penouty
Entada Textile

RESTEZ AU COURANT DES ACTUALITÉS DU SALON ET DU MARCHÉ

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis