Eurovet

Solidarité Covid-19 : Prenons des nouvelles des exposants Interfilière Paris aux 4 coins du monde

7 avril 2020

En cette période de crise sanitaire sans précédent, il n’y a pas une journée qui passe sans qu’Interfilière Paris parle à cœur ouvert à ses clients à travers le monde. Le Covid-A9 sévit partout, à un rythme différent, mais touche l’ensemble de notre profession.

Tour d’horizon de quelques fidèles exposants qui partagent avec humilité et professionnalisme la situation qu’ils vivent dans leur pays respectif.

Un grand merci à :

  • HAMMERLE & VOGEL, Autriche
  • ANTIK DENTEL, Turquie
  • ENCAJES , Colombie
  • ORIENTAL EMBROIDERY, Chine

 

 

 
Markus Hämmerle, PDG HAMMERLE & VOGEL, Autriche

Comment se passe la situation en Autriche en ce moment ?
Pour le moment la situation est ok comparé à l’international, toutes nos réflexions et notre regard (optimiste) sont tournés vers l’avenir.

Vos usines ont-elles ouvert leurs portes ?
Notre usine est ouverte et nous servons les clients et les besoins comme avant.
Cependant, lorsque la chaîne d’approvisionnement se brisera, nous serons également touchés.

Comment votre activité est-elle organisée pendant cette période particulière ?
Nous avons deux équipes indépendantes qui travaillent séparément et qui sont soumises à des restrictions sanitaires par le gouvernement.
Les équipes ne sont jamais en contact.

Qu’en est-il des relations avec vos clients ?
Nous les entretenons par téléphone et par vidéoconférence.

 

 


Ozan Yilmaz , Sales & Marketing, ANTIK DENTEL , Turquie

Comment vous sentez-vous en Turquie en ce moment ?
Comme vous le savez, Covid-19 se répand si vite dans le monde entier. La Turquie est également confrontée à ce problème en ce moment.
Il n’y a pas de site officiel lockdoıwn mais la plupart des entreprises ont fermé pendant cette période. Cette semaine, nous travaillons à domicile et la semaine prochaine, la teinturerie et l’usine seront également fermées.
Nous continuerons à produire, mais il y aura une limite.

Vos usines sont-elles ouvertes ?
Notre siège social travaille à domicile afin de rester en contact avec les clients pour leurs besoins tels que les demandes d’échantillonnage.
Nous continuons également à produire, mais la teinturerie sera fermée sous peu,  ce qui signifie que nous ne serons plus en capacité de produire.

Comment votre activité est-elle organisée pendant cette période spéciale ?
Nous faisons de notre mieux pour répondre aux courriers de nos clients dans les plus brefs délais et organiser tous les besoins.
Nous n’avons pas beaucoup de demandes de la part de nos clients car la plupart d’entre eux sont fermés.

Qu’en est-il des relations avec vos clients ?
Dans cette période critique, nous ne pouvons pas suivre quelles entreprises sont fermées ou en activité.
Tous les pays ont leurs propres règles ou verrouillages. Il est donc très difficile de rester en lien avec nos clients  aujourd’hui.

 

 


Leon Bibas Perez, PDG ENCAJES, Colombie

Comment vous sentez-vous dans votre pays en ce moment ?
La Colombie est actuellement en pleine fermeture, tous les aéroports sont fermés, même les vols intérieurs jusqu’au 13 avril pour tenter de contenir le virus.

Vos usines ont-elles été ouvertes ?
Non, nous sommes fermés pour ordre du gouvernement. Notre priorité pour l’instant est de maintenir la santé de nos équipes.
Nous travaillons en étroite collaboration avec toute notre équipe pour trouver des moyens de faire évoluer l’entreprise,nous comprenons tous que ce n’est plus comme avant et que le monde a changé du jour au lendemain. Nous nous adaptons donc tous en trouvant des solutions pour l’avenir de nos clients et de notre pays.

Comment votre activité est-elle organisée pendant cette période spéciale ?
La production est au point mort et nous avons des gens qui travaillent à domicile sur des tâches qui peuvent continuer à être effectuées à domicile comme la comptabilité, les créances, etc. mais en réalité, nous ne pouvons pas faire grand-chose avant la réouverture prévue initialement le 13 avril prochain.

Qu’en est-il des relations avec vos clients ?
Les relations avec les clients sont excellentes, nous vivons des moments très difficiles et dans des moments comme celui-ci, nous devons tous nous unir et nous aider les uns les autres.
Je pense qu’après cette pandémie, nous aurons un monde bien meilleur avec une société humaine meilleure.

 

 

 

Ava Chen, ZENGCHENG ORIENTAL EMBROIDERY, Chine

Comment vous sentez-vous maintenant en Chine ? La vie est-elle revenue à la “normale” ?
C’est incroyable ce que nous avons vécu pendant ces deux mois.  Nous avons fait de notre mieux pour nous protéger.  Heureusement, tous nos amis, nos familles et nos employés sont en sécurité.
La vie reprend son cours normal, et elle sera comme avant très bientôt je l’espère .

Vos usines ont-elles rouvert ?
Oui, notre usine est réouverte.

Comment votre activité est-elle organisée pendant cette période spéciale
Avant la réouverture, le gouvernement chinois nous a demandé de suivre strictement les règles.  Les employés des autres institutions de prévoyance doivent rester confinées 14 jours avant de commencer à travailler.
Nous devons porter un masque pendant le travail, garder une distance de 1,5 mètre au moment du déjeuner, ce que nous faisons toujours jusqu’à présent.
A ce jour, nos 800 employés répartis sur toute la Chine sont en sécurité, aucun virus dans notre usine. Notre production est revenue à la normale.

 Qu’en est-il des relations avec vos clients ?
Alors que la Chine va de mieux en mieux, nous sentons que l’Europe se détériore.  Tous nos clients européens restent chez eux pour travailler, le business est au ralenti.
Nous contactons tous nos clients aux États-Unis et en Europe pour leur envoyer des masques, et nous confirmons que le port du masque est important dans cette situation.
Nous avons toujours le soutien de nos clients pour développer notre activité, mais nous devons maintenant leur apporter une aide plus importante à notre tour.
Ils apprécient beaucoup ce que nous faisons, même si nous estimons que l’activité va ralentir : certes, il n’y aura plus autant de contacts qu’auparavant, mais nous avons le sentiment d’être plus proches que jamais de nos clients.

RESTEZ AU COURANT DES ACTUALITÉS DU SALON ET DU MARCHÉ

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis